Faire sa veille informationnelle

Les innovations apparaissant quotidiennement, il est fortement conseillé de se mettre à jour régulièrement afin de ne pas passer à côté d’informations pertinentes.

Faire sa veille informationnelle doit être un moment de curiosité plutôt qu’une obligation envers sa connaissance personnelle.

Organiser sa veille, c’est réguler sa fréquence de passage sur les sites d’informations qui nous intéressent.

L’erreur la plus fréquente est d’y aller trop souvent: faute de nouvelles fraîches on relit les meilleures informations ou on se rabat sur des informations secondaires qui nous intéressent moins, cela peut faire perdre beaucoup de temps.

 

Qui doit faire une veille

A peu près tous le monde: étudiants, professionnels, personnes en recherche d’emploi..

Même ceux ne disposant pas d’internet regardent bien le journal télévisé afin d’être au courant !

Personnellement cela fait 3 ans que je n’ai pas de télévision chez moi et que je pratique la veille de la façon exposée dans ce présent article.

Un professionnel doit mettre à sa disposition un moyen d’être au courant des actualités dans sa profession, que ce soit au niveau de la réglementation, des nouveaux outils de production ou de ce que fait la concurrence.

Les personnes en recherche d’emploi consultent les offres, les étudiants font aussi une veille des cours mis à leur disposition sur internet, bref tout le monde est concerné par la veille informationnelle.

 

Centraliser des données

En ce qui me concerne, il y a une quinzaine de sites que je consulte régulièrement. J’imagine qu’il en est de même pour vous.

Au lieu de s’abonner aux newsletters qui finisssent par envahir votre boîte mail, il est conseillé de créer un dossier dans le marque-pages/favoris avec comme nom le thème de la veille et tous les liens des sites correspondants à l’intérieur.

Le choix des liens doit être intelligent, il doit pointer vers la page précise du site où les news seront affichées. Par exemple, sur le site de phpclasses.org, prenez le lien www.phpclasses.org/browse/latest/latest.html plutôt que le lien vers la racine du site.

 

Réguler sa veille

Afin de trouver des nouvelles informations, on doit choisir une fréquence de visite et une durée.

Pour ma part, ma fréquence est d’une semaine et ma durée d’environ 2h-3h.

Mais la fréquence n’est la même pour tous les types de veille: informatique, niveau boursier ou évolution de la législation.

La durée dépend de la quantité d’informations à visualiser.

 

Faire sa veille

Le moment venu, dans une page d’explorateur vierge, il vous suffira d’ouvrir tous les sites d’un même thème dans des onglets différents de cette page en n’hésitant pas à s’attarder 10 minutes sur une information intéressante.

Pour le premier onglet, voir toutes les descriptions des billets d’informations en ouvrant les billets intéressants dans des nouveaux onglets.

Il est préférable de lire les billets en diagonale afin de ne pas perdre de temps.

Si un billet prend plus de 10 minutes et vaut le coup de s’attarder, il faut marquer son lien dans un autre dossier de marque-pages/favoris nommé « intéressant » pour revenir un autre moment.

Tous les onglets d’un même site sont consultés, vous pouvez les fermer et passer à l’onglet du site suivant jusqu’à ce qu’il ne reste plus d’onglet.

Vous pouvez enfin approfondir les articles mis dans votre marque pages/favoris « intéressant ».

Et vous, comment organisez vous votre veille informationnelle ?

1 Comment
  1. Laurent dit :

    Hey sympa cet article, c’est vrai qu’on peut perdre un temps fou à chercher des nouvelles fraiches !

    Ton idée de créer un dossier de veille est astucieuse, je ferais de la sorte maintenant.

    Bonne continuation Matt ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*